Il y a des coins, au coeur de l'Afrique centrale, ou plus personne ne va...Quand il n'y a plus de route, plus de pont et plus d'essence, une autre vie s'installe, une vie en dehors de la modernité...On ne peut pas dire que l'Afrique soit au coeur de la modernité, mais elle la frôle à sa manière, de façon désordonnée, elle n'en est jamais loin. Une certaine modernité arrive toujours à se glisser dans ces coins reculés, par exemple sous forme de mitraillettes. Souvent, les ONGs finissent pas quitter ces secteurs en marge...les seuls qui restent, envers et contre tout, ce sont les missionnaires. Dans ces coins reculés, les missions catholiques, protestantes ou évangélistes  restent imperturbablement accrochées à leurs rêves de croisades...Les Eglises évangélistes parfois deviennent des sectes qui aceptent volontiers l'intrusion de la modernité sous forme d'AK 47...On trouve de tout dans ces forets oubliées, même des belges, venus là dans les années trente et, après quelques générations, toujours imperturbablement accroché à ce bout d'Afrique oubliée...sauf peut-être de quelques multinationales, mais on en parlera plus loin...

ong6A1

à suivre...